courriel : pascale.ropars.1@ulaval.ca

Dynamique de la strate arbustive à la limite septentrionale des arbres, Nunavik.
Direction :
Stéphane Boudreau

Pascale.jpg


Depuis les derniers 10 000 ans, la limite des arbres a subi des changements et le climat semble en être la principale cause. Dans le contexte actuel des changements climatiques, de nombreux travaux ont été effectués sur la dynamique des espèces arborescentes, mais bien peu se sont intéressés aux changements au sein de la strate arbustive. L’objectif principal de ce projet de recherche est donc d’étudier la dynamique de la strate arbustive à la limite des arbres. Plus spécifiquement, nous i. quantifierons le changement survenu dans la répartition des communautés arbustives (étendue, densification) depuis 1957 et ii. identifierons les caractéristiques du milieu influençant la performance des espèces arbustives ainsi que la composition des communautés. Pour ce faire, différents sites localisés dans la région de la rivière Boniface (57° 45’ N, 76° 20’ O) seront étudiés. Le recouvrement, l’effort reproducteur et l’élongation axiale seront évalués pour chacune des espèces arbustives et seront mis en relation avec les différentes caractéristiques du site (âge, exposition au vent, altitude, degré et exposition de la pente, propriétés édaphiques et densité du couvert arborescent). De plus, l’analyse de différentes séries de photographies aériennes permettra d’apprécier les changements dans l’étendue et la densité des espèces arbustives. Les connaissances acquises lors de cette étude permettront de préciser la dynamique de la limite des arbres et d’inférer sa réponse aux changements climatiques futurs.

Publication

Boudreau, S., P. Ropars & K. A. Harper, 2010. Population dynamics of Empetrum hermaphroditum (Ericaceae) on a subarctic sand dune: Evidence of rapid colonization through efficient sexual reproduction. American Journal of Botany, 97:770-781