Située en pleine toundra forestière à moins de 10 km de la limite des arbres et à quelque 30 km de la baie d’Hudson, la station de recherche de la rivière Boniface (57°45’ N, 76°00’ O) fut érigée en 1985. Le paysage aux environs de la station de recherche est composé de collines boisées (30 %) et de collines dénudées où domine une végétation de toundra (70 %). Les sites les plus protégés sont généralement recouverts de forêts, à moins qu’un feu ait provoqué l’ouverture du couvert forestier.

De nos jours, les installations permanentes de la station de recherche incluent deux bâtiments isolés (dont un avec douche) alimentés à l’énergie solaire et servant principalement de laboratoire, une tente-cuisine, deux embarcations pneumatiques de type « zodiac » ainsi qu’une chaloupe. L’accès aux différents sites de recherche se fait principalement par hélicoptère ou par la rivière Boniface, navigable sur une vingtaine de kilomètres. Les tentes-dortoirs ainsi que les sacs de couchage pour les chercheurs et étudiants-chercheurs sont fournis par le Centre d’études nordiques. L’achalandage en saison estivale varie entre 5 et 20 personnes. De plus, deux stations climatologiques situées à proximité de la station de recherche enregistrent depuis 1988 les conditions qui prévalent à la limite des arbres, dont les contrastes thermiques (air et sol) entre les milieux toundriques et les bosquets forestiers. Depuis l’été 2005, la croissance des arbres est mesurée à l’aide d’une douzaine de dendromètres électroniques.

Depuis l’été 2001, les ravitaillements se font principalement par avion « twin otter » grâce à la construction d’une piste d’atterrissage d’une longueur de 300 m située sur la rive opposée à la station de recherche.

 

 
CampBoniface_4.jpg CampBoniface_2.jpgCampBoniface_3.jpg