courriel : maria.dissanska@ete.inrs.ca 

Évaluation de la structure spatiale des tourbières du complexe LaGrande en précisant la répartition et l'étendue des compartiments terrestres et aquatiques à l'aide d'images satellitaires
Direction : Monique Bernier, INRS-ETE
Co-direction : Serge Payette


Maria Dissanska.jpg

Dans le secteur de la Baie de James, les tourbières comptent parmi les écosystèmes les plus importants, occupant plus de 12 % de la superficie de la région. Leur rôle de tampon dans le cycle de l'eau, leur apport à l'alimentation des réservoirs hydroélectriques et leur réponse aux changements climatiques sont méconnus à l'échelle régionale. Un inventaire aérien préliminaire effectué dans l'ensemble du Complexe LaGrande suggère que plusieurs tourbières sont davantage aquatiques que terrestres. Le changement de régime hydrologique des tourbières peut être une conséquence de leur dégradation due à l'aqualyse de leur surface et de leur transformation en écosystèmes aquatiques.

Les objectifs de cette recherche sont i. d'évaluer les superficies occupées par le compartiment terrestre (buttes et dépressions) et par le compartiment aquatique (mares et petits lacs) à l'aide d'images satellitaires de haute résolution (61 cm) de type Quickbird, de type IKONOS (1 m et 4 m de résolution) et ii. de comparer ce rapport à celui obtenu par l'analyse de photographies aériennes prises au cours des années 1950 permettant ainsi de connaître l'évolution de la surface aquatique au cours des derniers 50 ans.

Publication

Dissanska, M., Bernier, M., Payette, S. 2009. Object-based classification of very high resolution panchromatic images for evaluating recent changes in the structure of patterned peatlands. Canadian Journal of Remote Sensing, 35 : 189-215.