courriel : melanie.jean.7@ulaval.ca

Impact du couvert forestier sur le pergélisol des palses boisées de la région de la rivière Boniface, Québec subarctique.

Direction : Serge Payette


Mélanie.jpg


Les palses sont des buttes de tourbe ou de sol minéral dont le noyau est composé de pergélisol et qui sont assez répandues dans la zone circumpolaire de pergélisol discontinu. Les palses boisées sont des formes périglaciaires qui ont été encore peu étudiées. Cette étude prend place dans la région de la rivière Boniface (57° 45' N; 76° 20' O), où les palses boisées sont colonisées par des épinettes noires (Picea mariana (Mill.) B.S.P.) arborescentes et arbustives. L'objectif principal de la recherche est d'évaluer l'impact du couvert forestier sur le régime thermique des palses boisées par son influence sur le couvert nival, l'albédo et la radiation incidente au sol. Également, cette recherche vise à évaluer les rôles de la végétation et de l'épaisseur de neige par rapport aux variations d'épaisseur du mollisol au cours de l'été. Pour ce faire, des données sont prises sur 7 palses boisées et non boisées, organiques et minérales. L’épaisseur du mollisol est mesurée à intervalles réguliers pendant l’été. À chaque site, la hauteur des arbres, l'épaisseur inférée de neige, l'épaisseur de la matière organique et la végétation sont notés. Des mesures de température du sol et de l’air sont enregistrées toute l’année à l’aide de senseurs posés à 50 et 100 cm de profondeur. Le suivi du couvert nival à l’un des sites est fait à l’aide de photographies prises au cours de l’hiver par un système photographique programmable alimenté par l’énergie solaire.